actualités APS
Accueil > Actualités > Costa Extra, l’atout majeur de votre croisière

Actualités

mail print
  • 11 août 2017
  • Par Violaine Cherrier

Costa Extra, l’atout majeur de votre croisière

On le dit souvent sur ce site : la technologie est aujourd’hui un atout clé des agences de voyages. Les outils sont de plus en plus performants et adaptés aux demandes des voyageurs. Mais concrètement, comment ça marche ? Présentation de Costa Extra, site btob dédié à la croisière. Interview de Patrice Régnier directeur du marketing de Costa France.

Patrice Régnier, directeur marketing de Costa France.

Patrice Régnier, directeur marketing de Costa France. © Gil Oberson

i-tourisme / APST : La V2 de Costa Extra est sortie. Tout d’abord, votre ambition première était de lancer une plateforme interactive. Considérez-vous y êtes parvenu ?

Patrice Régnier : Complètement. 90% de nos connexions se font pour une autre raison que celle de la réservation. C’est bien la preuve que nous sommes parvenus à installer un média d’information et de partage.

i-tourisme / APST : Concrètement ?

Patrice Régnier : Je peux vous donner les chiffres, ils ne sont pas confidentiels : c’est 100 000 news consultés, 25 000 vidéos de 4 minutes visionnées.

i-tourisme / APST : Je ne me rends pas compte : C’est beaucoup ?

Patrice Régnier : Ça fait 30 news par agence. Oui, c’est beaucoup. C’est en phase notre industrie dont les besoins en matière d’information, de formation, d’actualité sont nombreux. Nous avons de nouveauté en permanence. Des promotions nouvelles. Des actualités nombreuses. La visite mensuelle de nos commerciaux n’est pas suffisante.

i-tourisme / APST : Quelle est votre ambition avec cette V2 ?

Patrice Régnier : Elle est double : faire baisser le nombre de coups de téléphone qui ne sont pas commerciaux et de procurer un outil aux agences qui puisse leur donner de la valeur ajoutée. La profondeur du site leur donne les moyens d’apporter des conseils argumentés, de tourner leurs écrans pour visualiser les photos, les plans, les itinéraires, les bateaux avec la fameuse loupe qui permet de se focaliser sur un point particulier. L’outil fonctionne, nous vendons déjà 60% par le BtoB. Mais on peut améliorer encore ce score en donnant aux agences une meilleure interface pour faire valoir leur conseil.

i-tourisme / APST : En termes de résultat ?

Patrice Régnier : La croisière, c’est 600 000 pax sur les 4 millions relevé par le Seto, soit 15% du total. Ce qui me fait dire que si une agence fait moins de 15% de chiffres d’affaires avec la croisière, elle a des questions à se poser.

i-tourisme / APST : Mais ce n’est pas si facile de vendre des croisières ?

Patrice Régnier : les agences situées dans le sud y parviennent parfaitement. Leur situation géographique les avantages. Mais justement, avec un outil plus clair et plus simple, toutes les agences peuvent s’approprier ce segment de marché.

Lire aussi

Association régie par la loi du 1er Juillet 1901 - Organisme de garantie collective prévu par le livre II du code du tourisme