actualités APS
Accueil > Actualités > Quelle est la situation du tourisme en France cet été ?

Actualités

mail print
  • 11 août 2016
  • Par Violaine Cherrier

Quelle est la situation du tourisme en France cet été ?

Les attentats de Paris avaient déjà ralenti le tourisme en fin d’année 2015, notamment en Île-de-France à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’attentat de Nice, le 14 juillet dernier, pouvait alors faire craindre le pire quant à la situation du tourisme sur la Côte d’Azur principalement. Près d’un mois après, qu’en est-il exactement ?

L'hexagonePremier constat : selon le secrétaire d’État français en charge de la promotion du tourisme, Matthias Fekl, le secteur du tourisme a subi une chute de 10 % depuis le début d’année, impact direct des attentats de novembre 2015. Toutefois, le bilan est à modérer selon les régions françaises.

La province attire plus

Ainsi, si « le nombre de nuitées internationales a baissé en moyenne de 10 % les six premiers mois de l’année », ail s’avère que Paris et l’Île-de-France ont été plus touchés que la province qui affiche, quant à elle, une progression de 2 %. Ainsi, le malheur est uns semble faire le bonheur des autres.

Et pour cet été alors ? Malheureusement, la tendance semble se confirmer en juillet avec « une diminution d’environ 10% par rapport à la même période de l’année dernière, même s’il est trop tôt pour tirer un bilan ». Les touristes étrangers boudent en effet la France et en particulier les Américains, les Asiatiques et les citoyens originaires des pays du Golfe.

Les Européens maintiennent leurs vacances en France

« Les hôtels haut de gamme souffrent davantage. Heureusement, 80% des visiteurs sont des Européens qui maintiennent leurs vacances », précise le secrétaire d’État. Et les

Child with vintage suitcase and city map on summer vacation. Travel and adventure concept

Britanniques aiment toujours autant l’hexagone : ils ont maintenu leurs séjours en masse, et ce malgré le Brexit.

À l’image de la province qui a su bénéficier du report de destination après les attentats de Paris, certains types de séjours ou certains endroits se montrent désormais plus attractifs. Si les touristes délaissent quelque peu la côte et les grandes villes, la montagne par exemple attire de plus en plus. Par exemple, en juillet 2016, la région Auvergne-Rhône-Alpes semble épargnée par la diminution du nombre de touristes qui touche surtout Paris et la Côte d’Azur.

Grâce à la diversité de ses sites, de ses paysages et de ses atouts touristiques, l’hexagone reste malgré tout une destination privilégiée cet été. Pour rappel, en 2015, la France a battu un record de fréquentation avec 85 millions de voyageurs malgré les attentats.

Lire aussi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Association régie par la loi du 1er Juillet 1901 - Organisme de garantie collective prévu par le livre II du code du tourisme