Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme
Accueil > Actualités > Les TIC au service des voyages sur-mesure

Les TIC au service des voyages sur-mesure

Selon Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde, il est utopique de vouloir automatiser la réservation de voyages. Il est vrai qu’il parlait des voyages sur-mesure. Pourtant, tous les fournisseurs de technologie s’efforcent d’y parvenir au moins pour la production et la distribution des voyages personnalisés. L’analyse de Christian Sabbagh, fondateur et président directeur général de Travelsoft-Orchestra.

christian sabbagh président d'Or chestra« C’est vrai que c’est un segment, en termes d’automatisation, qui est en retard. Pourtant, la question se pose sachant qu’il tire, par ailleurs, une part importante de sa valeur ajoutée dans l’expertise des conseillers voyage. »

Christian Sabbagh, fondateur et président directeur général de Travelsoft-Orchestra

i-tourisme / APST : Restera-t-il une exception à l’ère de l’informatisation des process ?

Christian Sabbagh : Non, compte-tenu de l’évolution globale, on peut penser que l’automatisation des voyages personnalisés va progressivement  s’installer. Le catalogue défini d’offres unitaires notamment hôtelières prédispose justement à avancer dans ce sens. C’est le cas également pour les prestations qui sont combinées différemment en fonction de chaque voyage. Nous sommes déjà dans le segment du «  à la carte ».

i-tourisme / APST : Et alors ?

Christian Sabbagh : Alors, cela veut dire que l’automatisation va concerner concrètement la relation client en amont. Il va disposer d’outils ludiques, dès l’expression du désir de voyage, lui permettant de détailler son souhait. Idem pour les tarifs.

i-tourisme / APST : C’est-à-dire ?

Christian Sabbagh : La construction et la tarification du séjour par l’agent de voyage peut également gagner en automatisation en se basant, notamment, sur un certain nombre d’offres déjà établies. On réduit ainsi largement le temps du devis. En termes de productivité, c’est une avancée significative. Tout comme : les interactions entre le voyageur et le professionnel avant la réservation, l’envoi du carnet de voyage…  Au cours du voyage, certaines interactions sont possibles. Enfin, au retour aussi, l’informatique peut faciliter le travail de l’agence.

i-tourisme / APST : Est-ce que cette logique peut s’appliquer à tous les voyages personnalisés ?

Christian Sabbagh : Sur les parties amont et aval de la réservation oui, sur la partie centrale qui est la construction du voyage et sa tarification, non ! En effet lorsque la personnalisation n’a pas de limite, seules l’expertise et la créativité humaine peuvent apporter la solution. Nous sommes dans le « sur-mesure » où le sujet de la productivité est de toutes les façons peu important en tant que tel. Un parallèle peut être fait avec le secteur automobile, de l’habillement ou de la restauration où on voit bien qu’un niveau extrême de customisation échappe à toute logique industrielle…

i-tourisme / APST : Quelle est la part du voyage « à la carte » et du voyage sur-mesure ?

Christian Sabbagh : À mon sens, les voyages « à la carte » représentent une part prépondérante des voyages personnalisés… ce qui laisse des perspectives importantes pour les systèmes à venir.

Par Rémi Bain-Thouverez, rédacteur en chef d ‘i-tourisme

Lire aussi

 

Nos adhérents

Rechercher un adhérent

Consultez la liste des professionnels du Tourisme Adhérents de l'APST.
Utilisez le moteur de recherche pour accéder à leurs coordonnées.

ARCHIVES