Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme

Actualités

mail print
  • 23 février 2014
  • Par APST
  • Air France KLM préparer son voyage voyage durable

Préparer son séjour : pensez voyage durable !

De plus en plus de touristes se sentent concernés par les questions environnementales et l’impact de leurs déplacements. Le transport durable fait désormais partie des préoccupations amont, lorsque l’on prépare son voyage. En la matière, Air France – KLM est devenu une référence avec sa politique de développement durable, impliquant tous les acteurs du groupe, et le « Plan Climat » adopté en 2007.

IMG_8319« Les entreprises ont un rôle majeur à jouer en termes de développement durable. Les investissements réalisés aujourd’hui contribueront à préparer leur avenir.  Chaque action compte, aussi petite soit-elle car ce sont autant de preuves des engagements pris par Air France vis-à-vis de ses clients, ses personnels et de l’ensemble de ses parties prenantes. »

Sophie Virapin, Directeur Environnement et Développement Durable

L’écotourisme ou tourisme vert est de plus en plus en vogue. Pourtant, le voyage en lui-même n’est pas sans impact sur l’environnement et par conséquent le changement climatique. Ainsi, selon ConsoGlobe, chaque année, l’aviation civile émet près de 3 % des émissions de CO2 mondiales. Ce sont donc 649 millions de tonnes (2011)  de CO2 qui sont émises par les avions. Outre les émissions de CO2, les principaux impacts environnementaux des compagnies aériennes sont le bruit, les émissions gazeuses locales, la consommation d’énergie et d’eau, et la production de déchets. Air France KLM, qui offre le réseau le plus important entre l’Europe et le reste du monde, a mis en place un vaste programme de développement durable pour réduire ces impacts sur l’environnement et contribuer ainsi à la protection de l’environnement.

Les engagements d’Air France KLM

Grâce à des solutions novatrices, Air France et KLM progressent dans la réduction de ces impacts au-delà des exigences réglementaires. « Air France KLM s’engage par sa Déclaration de Responsabilité Sociale à se conformer à la réglementation environnementale et à investir au bénéfice de la protection de l’environnement au-delà des exigences réglementaires » :

  • Renouveler la flotte d’avions en introduisant les technologies les plus récentes et en mettant en œuvre les meilleures procédures pour réduire le bruit et limiter les émissions des opérations aériennes.
  • Développer la recherche et l’innovation à l’exemple des biocarburants.
  • Améliorer la performance environnementale en réduisant par exemple le poids des équipements de la cabine (-15% en 5 ans –  1 kg gagné à bord permet d’économiser 73 tonnes de CO2 par an) ou en développant l’écoconception. L’exemple le plus abouti étant le nouveau plateau repas en cabines Economy et Premium Economy long-courrier (réduction d’un tiers du poids des matériaux et de 30% des émissions de CO2).
  • Impliquer les salariés dans la mise en œuvre d’actions respectueuses de l’environnement,  encourager les initiatives et soutenir les innovations participant à l’amélioration des processus (exemples : recyclage des uniformes, gilets de sauvetage transformés en trousses de voyage).
  • Demander aux prestataires et aux fournisseurs de mettre en œuvre des actions d’amélioration de leur performance environnementale.

Application concrète de ces engagements : la lutte contre la déforestation. La déforestation représente 18 % des émissions de gaz à effet de serre. De 2000 à 2012, 23 millions d’hectares de forêts ont été détruits. Ainsi, en partenariat avec GoodPlanet, Air France soutient un projet de très  grande ampleur couvrant 515 000 hectares de forêt à Madagascar.

Transport durable : des résultats probants

« Air France KLM a pour objectif d’intégrer le développement durable au cœur de sa stratégie d’entreprise. » Et pour le moment, les résultats positifs de cet engagement se font déjà sentir :

  • 31 % : réduction de l’indicateur bruit global depuis 2000
  • 15 % : réduction de la consommation de carburant par passager / 100 km depuis 2000

empreinte 2012

Sur son site, Air France – KLM propose un calculateur de CO2 pour évaluer l’impact de votre voyage sur l’environnement. En termes de comparaison, vous pouvez consulter le calculateur sur le site de l’aviation civile pour vérifier l’impact du même trajet sur une autre compagnie. Nous les avons testés pour vous ! Ainsi, pour un aller-retour Paris – New York, cela représente par passager :

  • 1 100 kg de CO2 via Air France KLM
  • 1 158 kg de CO2 via une autre compagnie

Une belle opportunité pour les voyageurs de pouvoir parcourir le monde tout en préservant l’environnement.

Quelques chiffres clés

En 2013, Air France – KLM, c’est :

  • 78,4 millions de passagers
  • 1,4 million de tonnes de fret
  • 100 744 collaborateurs
  • 243 destinations dans 103 pays

realisations 2012

Lire aussi

Nos adhérents

Rechercher un adhérent

Consultez la liste des professionnels du Tourisme Adhérents de l'APST.
Utilisez le moteur de recherche pour accéder à leurs coordonnées.

ARCHIVES