Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme

Actualités

mail print
  • 10 janvier 2014
  • Par APST

Revue de presse économique du 10 janvier 2014

Économie & Tourisme

Revue de Presse Économique

2 au 10 Janvier 2014

Bonne et Heureuse Année 2014

Aérien.

L’aviation commerciale a cent ans.

Le 1er janvier 1914, à Tampa en Floride, le premier passager payant de l’histoire de l’aviation était loin d’imaginer qu’il ouvrait la voie à une industrie qui a transporté en 2013 3,1 milliard de personnes dans le monde.
www.aeronewstv.com/fr 31/12/13.

Orly : feu vert pour les travaux du nouveau hall de l’aéroport

Le champ est libre pour Aéroports de Paris. La commission d’enquête relative au projet de construction d’un nouveau bâtiment au sein de l’aéroport d’Orly vient de rendre un avis favorable au projet.
Ce nouveau bâtiment est un hall de jonction de 80 000m² entre les terminaux Ouest et Sud d’Orly. La commission juge que « l’enquête s’est déroulée dans de bonnes conditions ».
Leparrisien.fr 04/01/14.

Économie.

Royaume-Uni: première économie d’Europe en 2030?

Cette année, le Royaume-Uni a vu son PIB augmenter de 1,4% selon le gouvernement. A l’horizon 2030, le pays dépassera la France et l’Allemagne et sera la première puissance économique d’Europe, selon une étude du Centre pour la recherche économique et commerciale (CEBR) publiée ce jeudi par le Daily Telegraph.
Selon ce cercle de réflexion (Think Tank), le Royaume-Uni passera devant la France en 2018 avant de doubler l’Allemagne vers 2030, mais, au niveau mondial, il sera lui-même dépassé par l’Inde et le Brésil au même moment.
« Il est prévu que l’Allemagne perde sa place en tant que première économie d’Europe de l’ouest au profit du Royaume-Uni aux alentours de 2030 en raison du développement plus important de sa population et de sa dépendance moindre vis-à-vis des autres économies européennes », indique l’étude.
http://lexpansion.lexpress.fr 31/12/13.

Le CAC 40 a gagné 18 % en 2013

La Bourse de Paris a gagné du terrain mardi (+0,47%), au terme d’une demi-séance calme, achevant une année 2013 de très bonne facture au cours de laquelle l’indice CAC 40 a bondi de 18%. Le marché parisien est fermé mercredi 1er janvier et rouvrira jeudi.
Le marché parisien met ainsi un point final à une excellente année 2013, porté comme la plupart des Bourses mondiales par les politiques monétaires très favorables des banques centrales. Contrairement à Wall Street et à Francfort, le CAC 40 n’a pas battu de records historiques, mais l’indice parisien est revenu à ses plus hauts depuis septembre 2008.
Si la Bourse de Paris gagne très précisément 17,99% sur l’ensemble de 2013, tous les secteurs n’ont pas profité également de l’embellie, comme le montre l’évolution contrastée des titres composant l’indice SBF 120. Massacrées depuis le début de la crise, les valeurs bancaires ont été particulièrement choyées en 2013, signe que les tensions en zone euro se sont apaisées. Le rebond des titres BNP Paribas (+33 %), Crédit Agricole (+52,9 %) et Société Générale (+49 %) en témoigne.
En 2013, les cinq plus fortes hausses de l’indice SBF 120 sont Alcatel-Lucent (+224,8 %), Plastic Omnium (+167,5 %), Faurecia (+136,4 %), Valeo (+113,7 %) et Technicolor (+102,6 %). Les cinq plus fortes baisses sont Soitec (-45,2 %), Solocal Group (-41,2 %), CGG (-39,8 %), Eramet (-36,6 %) et Remy Cointreau (-26,3 %). A noter : seules quatre valeurs du CAC 40 ont enregistré un repli en 2013 : Technip, Alstom, Pernod Ricard et LVMH.
www.lemonde.fr 01/01/2014.

Quelle croissance en 2014?

2013 a été l’année de la fin de la crise cardiaque économique mondiale. Avec une croissance mondiale contrastée. Nulle en Europe ou presque, forte aux Etats Unis et molle dans les pays émergents. La production industrielle est au plus haut depuis trois ans et les espoirs de reprise sont forts. Qu’en est-il réellement ?

UN MONDE AVEC OU SANS CROISSANCE.

L’Expansion affichait en couverture de son dernier numéro: Bienvenue dans un monde sans croissance. Le FMI ne voit pas d’accélération réelle de la croissance, l’OCDE non plus. Et pourtant certaines zones comme les Etats Unis semblent rebondir. La production industrielle est en forte croissance, les embauches dans l’industrie au plus haut depuis début 2010. Bienvenue donc dans un monde contrasté…

L’EUROPE A LA TRAINE.

L’hémorragie économique des pays d’Europe du Sud a cessé. On ne peut pas parler d’euphorie, loin de là, surtout avec des taux de chômage de plus de 20%, mais c’est la reprise. En revanche, la France est toujours à la traîne. Elle va certes profiter de la reprise mondiale mais reste plombée par l’absence de réformes structurelles et l’absence totale de confiance.

LA GRANDE INCONNUE DES EMERGENTS.

La surprise est venue des émergents pourtant objets de tous les fantasmes économiques. Ils plongent. Les uns après les autres. Pour des raisons politiques, comme la Turquie ou la Thaïlande, économiques comme le Brésil ou géo politiques comme une partie de l’Afrique ou du Moyen Orient. La prime de risque est revenue. Ce qui est logique.
Bienvenue dans un monde où la croissance ne va pas être un long fleuve tranquille.
Edito de M Fiorentino.
www.monfinancier.com 03/01/14.

Ferroviaire.

Eurostar a transporté 10 millions de passagers en 2013, un record.

En 2013, la compagnie transmanche Eurostar a transporté, pour la première fois, dix millions de passagers en une seule et même année. Au total, 140 millions de voyageurs ont, depuis son lancement il y a vingt ans, emprunté le tunnel sous la Manche. Des chiffres qui témoignent de la bonne santé de la compagnie ferroviaire conjointement détenue par la compagnie française SNCF, par la Britannique London & Continental Railways et la Belge SNCB.
La compagnie qui exploite ces lignes explique cet engouement par l’amorce d’une reprise économique en Grande-Bretagne et la mise en place de l’ouverture de nouvelles routes et de nouvelles destinations. Depuis peu, il est possible de se rendre directement dans les Alpes suisses ou encore de rejoindre la Provence. Une offre qui, dès 2015, sera pérenne, de quoi fidéliser cette récente clientèle.
Ces bons résultats arrivent au bon moment, car au début du mois de décembre le gouvernement britannique a annoncé son intention de vendre la part de 40% qu’il détient dans la compagnie ferroviaire transmanche, via la London & Continental Railways. De plus, Eurostar sera prochainement confronté à l’arrivée de la concurrence. Les premiers trains allemands de la Deutsche Bahn ont obtenu, au printemps dernier, l’autorisation de circuler dans le tunnel sous la Manche. Dès 2016, Londres sera relié à Francfort et à Amsterdam.
www.rfi.fr 31/12/13.

Innovation.

Comment les cinémas new-yorkais font face à la concurrence de la télé et du Net.

La chaîne AMC expérimente des salles de très grand luxe. Comme dans un théâtre, les clients disposent de places réservées, achetées par avance sur Internet. Et à l’instar de ceux des« classes affaires » dans les avions, les sièges peuvent s’incliner à pratiquement 180degrés..A NewYork, les fauteuils en cuir rouge font pratiquement deux fois la largeur de ceux des cinémas traditionnels.
Plus besoin de faire lever 10 personnes pour rejoindre son siège : les rangées sont s i espacées qu’on peut y déambuler sans déranger personne. Le succès est total : malgré un prix plus élevé qu’ailleurs (15dollars).
La chaîne AMC a fait un pari osé : pour offrir un tel confort, elle a dû réduire de deux tiers la capacité des salles. Compte tenu du prix du mètre carré à New York, cela n’avait rien d’évident. AMC n’a pourtant rien perdu dans l’affaire : la fréquentation a en effet quasi doublé (+ 84 %) dans ces salles.
Le cinéma de Williamsburg – un quartier branché de Brooklyn – joue sur un autre concept. Ouvert il y a deux ans, il dope ses recettes en servant à dîner pendant les séances.
Les sièges sont, là aussi, moins nombreux que dans les cinémas traditionnels. Mais les cocktails à 18 dollars et les tacos à 12 dollars compensent largement la baisse du nombre de tickets.
www.lesechos.fr 02/01/14.

Législation.

Temps partiel : pas moins de 24 heures par semaine à partir du 1er janvier 2014.

À partir du 1er janvier 2014, la durée minimale des nouveaux contrats à temps partiels passe à 24 heures par semaine.
La loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi comporte une série de mesures destinées à encadrer le temps partiel subi. Elle fixe notamment une durée minimale de travail de 24 heures par semaine et prévoit, qu’au-delà, les heures travaillées donneront lieu à une majoration de salaire.
L’instauration d’une durée minimale de travail.
Pour les salariés à temps partiel, la durée minimale du travail est maintenant fixée à 24 heures par semaine ou à une durée équivalente prévue par un accord collectif.
Pour faire face à des contraintes personnelles ou pour cumuler plusieurs activités, les salariés peuvent travailler moins de 24 heures s’ils le souhaitent. Dans ce cas, la demande doit être formulée par écrit et motivée.
Pendant une période transitoire allant jusqu’au 1er janvier 2016, les salariés en cours de contrat de travail à temps partiel peuvent demander à bénéficier de la nouvelle législation.
À compter du 1er janvier 2016, la durée minimale de travail s’appliquera d’office à tous les contrats (nouveaux et anciens).
Les jeunes de moins de 26 ans poursuivant leurs études, les salariés dont le parcours d’insertion le justifie et les salariés des particuliers employeurs ne sont pas concernés par cette mesure.
Une majoration de salaire dès la 1ère heure de travail complémentaire.
Dorénavant, les heures complémentaires donnent lieu à une majoration de salaire de 10 % pour chaque heure accomplies dans la limite d’1/10 de celles prévues au contrat. Ensuite les heures complémentaires bénéficient d’une majoration de 25 %.
Publié le 31.12.2013 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre).
www.service-public.fr 01/01/14.

Nouvelles Technologies.

Noël, c’est 426 ventes par seconde pour Amazon.

Les achats de Noël de dernière minute ont permis aux magasins français d’afficher des chiffres stables par rapport à 2012. Chez Amazon, les compteurs ont explosé. Comme l’année dernière, le lundi précédent Noël a été la journée la plus faste pour le e-commerçant.
Sur la journée du lundi 23 décembre, 36,8 millions d’articles ont été commandés sur la plateforme dans le monde, cela représente 426 ventes par secondes. Joli score à comparer aux 26,5 millions de l’année dernière. Accessoirement, 1 million de nouveaux comptes ont été créés.
Amazon ne communique évidemment pas sur le chiffre d’affaires, mais indique les Kindle et les nouvelles consoles ont connu beaucoup de succès, avec plus de 1000 XBox One ou PS4 par minute.
Cette affluence a malheureusement fait quelques déçus puisque toutes les commandes n’ont pas pu être honorées à temps. Même si Amazon avait prévu le coup en désactivant la possibilité de s’abonner à Amazon Prime pendant la période afin de satisfaire les anciens clients.
Ceux qui n’auraient pas reçu leurs cadeaux à temps verront leurs frais de port remboursés et recevront une carte cadeau de 20 dollars.
www.journaldugeek.com 02/01/14.

Deux Américains sur trois utilisent les réseaux sociaux.

Deux tiers des Américains âgés de plus de 18 ans utilisent les réseaux sociaux, selon le Pew Research Center. Au total, 57%d’entre eux ont un compte Facebook. Derrière, quatre sites se partagent la deuxième place : le réseau social de photos Instagram (Facebook), le réseau professionnel LinkedIn, Pinterest (le réseau où l’on partage ses goûts) et Twitter. www.lesechos.fr 31/12/2013.

Le Qatar entre au capital de Vente-privée.com.

Le Qatar, via son fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA), a fait son entrée au capital du site de déstockage en ligne Vente-privée.com, dont il est désormais un « actionnaire minoritaire de poids », indiquait ce vendredi après-midi le site dans un communiqué. Jacques-Antoine Granjon précise qu’il a également « renforcé sa position à la direction de Vente-privee.com et sa participation au sein du capital de la société » qu’il a fondée en 2001. La structure du nouvel actionnariat et le niveau des participations du Qatar et du PDG ne sont pas détaillées. Ces changements dans le capital ne sont pas intervenus à l’occasion d’une augmentation de capital ou d’une levée de fonds, mais à la suite d’une cession de parts d’un des actionnaires, dont le nom n’a pas été précisé. Il ne s’agit pas de l’américain Summit Partners, entré au capital de vente-privée en 2007 et qui avait évoqué il y a quelques mois la possibilité de sortir de la société française, indique le communiqué.
www.lesechos.fr04/01/14.

Sociétal.

Quelques 65 millions de Français au 1er janvier 2011.

Près de 65 millions de personnes vivaient en France métropolitaine et dans quatre départements d’outre-mer au 1er janvier 2011, selon des chiffres définitifs publiés mardi 31 décembre par l’Insee, qui vont servir de base notamment pour l’organisation des élections municipales de mars.
La France métropolitaine comptait 63.070.344 habitants et en y ajoutant les départements de La Réunion, de Guadeloupe, Martinique et Guyane, on arrivait au chiffre de 64.933.400 habitants au 1er janvier 2011, a précisé l’Insee dans un communiqué.
Mayotte, devenue officiellement le 101e département français le 31 mars 2011 et où les chiffres ne sont pas actualisés tous les ans, n’est pas prise en compte dans ce total.
Ces chiffres officialisés par un décret paru ce mardi 31 décembre au Journal Officiel font référence notamment pour déterminer les subventions publiques aux collectivités.
www.challenges.fr 03/01/14.

Nos adhérents

Rechercher un adhérent

Consultez la liste des professionnels du Tourisme Adhérents de l'APST.
Utilisez le moteur de recherche pour accéder à leurs coordonnées.

ARCHIVES